Pourquoi le curcuma est-il bon pour notre santé ?

septembre 03, 2019 6 Temps de lecture

Racine de curcuma

Les chercheurs l'étudient de près car il serait un atout majeur de la prévention de diverses maladies...

Le curcuma fait l'objet de nombreuses recherches scientifiques. Mais ce qui intéresse surtout les chercheurs désormais, ce sont les bienfaits de cette plante dans la prévention comme le traitement de certains cancers, particulièrement des poumons, du sein, de la prostate et du côlon.

Il a ensuite été démontré que la consommation de curcumine durant plusieurs mois fait régresser des lésions précancéreuses comme les polypes intestinaux. D'autres études ont démontré qu'associée à la chimiothérapie, la curcumine peut permettre la stabilisation d'un cancer colorectal ou du pancréas, à des doses quotidiennes de 8 gr. Cette substance augmenterait enfin les effets de la radiothérapie et de la chimiothérapie, tout en limitant leurs effets secondaires. Le curcuma intéresse bien d'autres spécialités médicales, telle la gastro-entérologie, la rhumatologie et la neurologie ; des études cliniques devraient être menées dans les années à venir. Les recherches concernent également la maladie d'Alzheimer.

Prévenir le cancer, traiter les ulcères, ou encore les inflammations de la peau, on prête beaucoup d’avantages sur la santé au curcuma, cette épice fétiche aussi appelée le safran de l’Inde.

Son Origine

Le curcuma est une plante qui nous vient du Sud de l’Asie.

Le curcuma n’est connu chez nous, que comme une simple épice d’un jaune intense à la base de célèbres préparations condimentaires comme le curry, le Chutney ou le Colombo. Mais c’est une plante dont le rhizome, c’est-à-dire la racine, est séché et réduit en poudre. Le curcuma est très utilisé pour garder la fraîcheur des plats cuisinés et c’est une épice très populaire, surtout dans la cuisine indienne.

Les racines de curcuma sont très utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise, thaïlandaise, japonaise, indonésienne et chinoise qui leur prêtent des vertus anti-inflammatoires, de fortification des os, ou encore d’apaisement des difficultés menstruelles et digestives.

Malgré une utilisation traditionnelle multimillénaire dans toute l’Asie du Sud-Est, en Indonésie et en Afrique, chez nous, ses bénéfices pour la santé étaient largement ignorés jusqu’à il a encore peu.

Le saviez-vous ?

On lui reconnait des vertus :

  • Anti-inflammatoire.Il combat la péricardite (inflammation de la membrane qui enveloppe le cœur), l'arthrite 
  • Antibactérien le curcuma peut être appliqué en cataplasme pour soigner des pathologies comme l'eczéma, le psoriasis ou les mycoses.
  • Stimulant digestif.Il soutient les foies paresseux en apportant un véritable confort gastrique et intestinal. Il lutte ainsi contre les maux d'estomac, les nausées, les ballonnements
  • Il a surtout montré son action préventive en inhibant le développement des tumeurs.
  • Fluidifiant sanguin: le curcuma aide à traiter les problèmes circulatoires et, en conséquence, à réduire les risques d'attaque d'apoplexie et de crise cardiaque.
  • Antidépressive (attention, en cas de dépression avérée, quelques grammes de curcuma ne suffiront pas à régler la situation. N’hésitez pas à consulter un médecin spécialisé et à lui exposer votre problème)
  • Favorise la santé du foiesupprimer les toxines, drainer et cicatriser le foie, 
  • Il agit tant au niveau cardiaque que vasculaire pour lutter contre le vieillissement de ces tissus et des cellules.

Il est important de bien noter que le curcuma atténue les symptômes mais ne les soigne pas ; la prise de curcuma ne remplacera jamais un médicament adapté !

Comment sélectionner son curcuma ?

On trouve le curcuma sous plusieurs formes : tubercule frais, poudre, huile essentielle, extraits, comprimés ou encore gélules…

Vous souhaitez acheter du curcuma possédant toutes ses vertus nutritives ? Direction les magasins bio, les sites de vente avec sélection de leur produits et origine ou les épiceries de préférence achetez le frais.

Il ne restera alors plus qu’à laisser sécher votre épice et à la moudre à la force du poignet !

Méfiez-vous du curcuma que vous aurez acheté sur le marché, il a parfois passé un certain temps sur des étals ; l’hygiène pourrait parfois ne pas être bien respectée, et l’épice avoir perdu une partie de ses vertus nutritives au fil des mois.

Quant au curcuma en poudre acheté dans les supermarchés, il a souvent été traité à maintes reprises et ses vertus sur notre organisme sont moins efficaces.

Bon à savoir : Les vertus curatives du curcuma ne sont pas atténuées par la chaleur, mais augmentent au contraire quand on le chauffe légèrement.

Comment faire son choix ?

Le principal critère à retenir lors de l’achat de curcuma pour ses effets thérapeutiques est la concentration en curcumine (principal principe actif) qui donne ses vertus et sa couleur à l’épice : plus ce taux est proche de 5 % meilleur sera votre curcuma

Le curcuma aujourd’hui

Les nutritionnistes s’accordent tous à dire que le curcuma est une épice aux vertus étonnantes. Une consommation régulière peut avoir des effets visibles à très court terme.

Les mutuelles, qui réalisent régulièrement des études sur la santé et leurs adhérents, rendent le même verdict. À condition de respecter quelques principes simples.

Voici un extrait d’article du Dr Franck Gigon, spécialiste des plantes médicinales dans la revue Plantes & Bien-Être qui prend l’exemple du curcuma, pour illustrer les bienfaits des plantes naturelles.

 

“Des milliers d’études ont été publiées à son sujet depuis 10 ans. Ses pigments polyphénoliques, appelés curcuminoïdes, ont révélé des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes de premier plan.

Ils préviennent et traitent aussi significativement les pathologies dites de civilisation : cancer, diabète, pathologies auto-immunes cardiovasculaires et neurodégénératives. Oui : une seule plante agit simultanément à tous ces niveaux ! Aucun médicament ne peut et ne pourra jamais en dire autant. Et ce n’est pas tout.

Le curcuma soutient activement toutes les cellules de l’organisme avec une mention spéciale pour celles du foie. En ce sens, il nous protège des attaques des divers polluants de l’industrie pétrochimique et des dommages causés par les rayonnements. Tout cela et bien d’autres choses encore avec un lot d’effets indésirables faible et bénin… avec un recul de 6000 ans ! »

Si toutes ces études n’ont pas encore démontré scientifiquement tous les bienfaits listés ici, le curcuma présentant peu de contre-indications, il est un bon complément des traitements conventionnels et excellent en prise préventive tout au long de la vie

Le curcuma est également un excellent soin pour la peau et les cheveux

Grâce à ses propriétés sur le système digestif, le curcuma va aider à améliorer l’aspect de la peau. Plus anecdotique mais néanmoins bien utile : le curcuma contient des substances qui luttent contre le sébum et l’apparition de boutons : il contribue donc à faire diminuer l’acné ! Il prévient le vieillissement de la peau grâce à ses propriétés antioxydantes.

 Il aide à atténuer la pigmentation de la peau suite à un changement hormonal (masque de grossesse par exemple). Mélangé à du lait, il hydrate les peaux sèches. De manière globale il illumine la peau et donne de l’éclat au visage.

Grâce à ses propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antioxydantes, le curcuma est un excellent soin pour le cuir chevelu. En effet, il va purifier le cuir chevelu et le débarrasser de problèmes tels que les pellicules, les démangeaisons, et l’eczéma.

 En plus de son action bénéfique sur le cuir chevelu, le curcuma permet d’activer la circulation sanguine et donc de stimuler naturellement la pousse des cheveux. Les masques au curcuma sont d’une grande aide en cas d’alopécie, pour enrayer la chute des cheveux et activer leur pousse.

Curcuma un allié minceur ? 

Les bienfaits du curcuma sur la santé sont dus à une forte teneur en bêta-carotène et en vitamine C, anti-oxydants par excellence, ainsi qu'en curcumine. C'est précisément la curcumine qui agit sur le poids.

D'abord, parce qu'il stimule la digestion, ensuite, parce qu'il est un aliment brûle-graisse naturel. 

Sur le plan digestif, la curcumine contribue à rendre les corps gras plus solubles, ce qui facilite la digestion des graisses. Le curcuma aide également les cellules à absorber le glucose dans l'organisme, c'est pourquoi il est souvent recommandé dans le cadre du traitement du diabète de type 2. Enfin, l'épice orange stimule les cellules adipeuses pour faciliter l'élimination des graisses

Ses vertus anti-oxydants et reminéralisantes, due à sa composition en bêta-carotène et en vitamine C, permettent d'éviter la fatigue pendant un régime. 

Le curcuma seul ne peut suffire pour maigrir, mais c'est un allié minceur sur lequel miser, dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

Précautions d'emploi du curcuma

Si le curcuma n'a jamais présenté d'effets nocifs, par mesure de précaution, une consommation à hautes doses est déconseillée aux femmes enceintes. Par ailleurs, toujours à forte dose, le curcuma peut provoquer une irritation des muqueuses ; les personnes souffrant d’ulcère gastrique doivent donc l'utiliser avec précaution.

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=lYbLzEwR48s


Laisser un commentaire