Objectif ventre plat

août 21, 2019 5 Temps de lecture

Objectif ventre plat

Qu’est-ce que la graisse abdominale ?

Il s’agit d’une accumulation de graisse autour des organes localisés dans l’abdomen. En excès, cette graisse abdominale n’est pas qu’une question d’esthétique mais c’est également un facteur de risque pour la santé. Elle peut provoquer des syndromes métaboliques, comme le diabète de type 2, l’hyper cholestérol, une tension  artérielle élevée ou des risques de maladies cardio-vasculaires.

En plus d'être disgracieuse, la graisse abdominale peut être dangereuse lorsqu’elle est en excès. Si elle peut apparaître à n’importe quel âge du fait notamment d’un mode de vie non équilibré, elle se développe également au moment des grands bouleversements hormonaux. Retour sur les facteurs principaux à l’origine de cette graisse abdominale :

Un excès de sédentarité

Les vertus d’une activité physique régulière sont régulièrement vantées par les médecins. Dans le cas de la graisse abdominale, pratiquer une activité physique au quotidien est recommandé. Si les dépenses caloriques sont inférieures à nos apports, on grossit. Associé à un dérèglement hormonal ou à du stress, le stockage se fait sous forme abdominale. Mais pas la peine d’enchaîner les abdominaux ou de pratiquer des sports intenses, mieux vaut une activité d’endurance, de 30 à 40 minutes chaque jour, comme une marche rapide.

Des choses simples permettent également d'être moins sédentaire au quotidien :

  • Aller faire un tour en marchant dès que l’on peut.
  • Au travail : se déplacer dans les locaux de l'entreprise pour ne pas rester assis trop longtemps.
  • Aller chercher une course ou les enfants à l'école à pieds si ce n’est pas trop loin.
  • Monter les marches plutôt que prendre l’ascenseur.

Un mauvais équilibre alimentaire

Un mauvais équilibre alimentaire peut provoquer l’apparition de cette graisse. "Manger en excès et de façon déséquilibrée peut favoriser le stockage des graisses au niveau de l’abdomen". Il est recommandé des repas complets avec des protéines (animales ou végétales), des fibres (fruits et légumes) et des graisses d’origine végétale (huiles) plutôt qu’animales (fromages, viandes…).

Il faut également privilégier les aliments dont l'index glycémique est inférieur à 50 pour éviter une trop forte sécrétion d’insuline (l’hormone qui permet d’assimiler les sucres). On peut citer par exemple l'avocat, les fruits oléagineux (amandes, noix...), le tofu, l'aubergine les petits pois frais les pommes, les tomates, le quinoa, le riz basmati complet.

Trop de stress au quotidien

Les personnes particulièrement stressées secrètent davantage de cortisol qui favorise le stockage de cette graisse. D’autant plus qu’un cercle vicieux peut se mettre facilement en place car le stress provoque souvent une surconsommation de produits à IG élevés : deux facteurs travaillent alors de concert pour produire de la graisse abdominale. En revanche, "les personnes au sommeil réparateur abaissent leur niveau de stress donc leur production de cortisol" et sont moins sujettes à la graisse abdominale. Mieux vaut donc privilégier des activités relaxantes qui réduisent le stress et favorisent le sommeil.

Les bouleversements hormonaux

Si elle est unisexe, la graisse viscérale touche tout de même plus les femmes. La faute aux œstrogènes dont le taux chute à la ménopause. On observe alors un déplacement de la graisse des hanches vers la taille. Mais les hommes entre 45 et 65 ans peuvent vivre la même chose à l’andropause. Ce phénomène se traduit par une baisse de la testostérone. Si ménopause et andropause sont inévitables, il existe des traitements hormonaux pour limiter leurs conséquences.

Voici quelques exemples de produits à éviter si vous voulez perdre le gras du ventre :

  1. Les plats préparés

En évitant les plats préparés vous réduisez naturellement votre apport en sodium. Vous évitez par la même occasion les perturbateurs endocriniens qui sont responsables des troubles hormonaux chez les femmes. Moins de plats préparés c’est moins de sels, de sucres et de perturbateurs hormonaux. Cela veut aussi dire plus de légumes et de produits 100% naturels.

  1. Les produits laitiers

Si vous voulez perdre le gras du ventre et des poignées d’amours, réduisez votre consommation de produits laitiers. Surtout quand il s’agit de lait de vache.

Les fromages sont également très riches en matières grasses (30% pour l’emmental par exemple*). Il faut donc les consommer avec parcimonie (pas plus de 30 g par jour) en alternant avec les fromages frais plus légers.

     3. La charcuterie

Avec une teneur moyenne de 17% de matières grasses, la charcuterie contribue à entretenir notre graisse abdominale, surtout si elle est consommée en excès et fréquemment. Parmi les plus riches en gras et donc à éviter, citons les rillettes, confits, saucissons secs, salami et foie gras.

     4. La viennoiserie et biscuiterie industrielles

Les produits industriels, la biscuiterie et viennoiserie en particulier, ont la particularité d’être riches en matières grasses d’une certaine catégorie appelée acides gras trans. Présents naturellement et en proportions variables dans la viande et le lait, les acides gras trans sont également produits artificiellement par l’industrie. Ce sont eux qui augmenteraient le risque cardiovasculaire tout en favorisant la graisse abdominale.

      5. Produits sucrés et boissons sucrées

Le sucre, confiseries, produits sucrés (barres de céréales, etc.) et boissons sucrées du commerce, sont des aliments très appréciés par un plus grand nombre, voire addictifs pour certains. Or, consommé en excès et de façon répétée, le sucre favoriserait l’accumulation de graisses au niveau du foie et du ventre.

Les bons conseils pour en finir définitivement avec la bouée.

Avoir le ventre plat, c’est le souhait d’un grand nombre de personnes. Malheureusement, faire des abdos régulièrement n’est pas suffisant pour obtenir et conserver un ventre plat.

Il faut comprendre qu’avoir du ventre s’explique souvent par deux facteurs complémentaires : l’épaisseur de gras abdominal et le relâchement musculaire, qu’on reconnaît au gonflement du bas du ventre.

Et ce que l’on mange joue un rôle clé dans ce phénomène : l’alimentation moderne (majoritairement composée de produits transformés) favorise les réactions inflammatoires des intestins, qui avec le temps ont tendance à gonfler et à prendre du poids

Détox + abdos, le bon combo

Avant même d’envisager de se muscler, il faut donc envisager une détox pour permettre aux intestins de se débarrasser de l’inflammation et de retrouver leur taille normale.

Une fois l’organisme purifié des substances indésirables et l’alimentation réadaptée, des exercices ciblés vont remobiliser la ceinture abdo-lombaire. Pour un effet ventre plat, rien de mieux que le gainage. À raison d’une à deux séances de 25 à 30 minutes par semaine, les résultats devraient rapidement être au rendez-vous.

L’Eau : on le sait, il est conseillé de boire 1,5 litres d’eau par jour. L’idéal ? Boire deux grands verres d’eau le matin à jeun et réitérer ce geste 20 minutes avant chaque repas. Une méthode efficace pour éviter les excès à table !

Le Sport : avoir une activité physique avant de passer à table est bénéfique. Et pour cause : le corps est à chaud, la circulation sanguine est stimulée et les aliments sont mieux assimilés.

Alimentation équilibrée : on ne le répètera jamais assez, il faut manger équilibré. Même si on a l’impression de radoter, la réalité est là pour avoir un ventre plat.

Les protéines : pour éviter les fringales et donc les grignotages intempestifs ennemis du ventre plat, adoptez une alimentation riche en protéines.

Nos alliés pour un ventre plat

Certaines plantes peuvent également favoriser un joli ventre grâce à des propriétés diurétiques et digestives.

Le thé vert : est la plante minceur par excellence. Sa consommation permet la réduction de l’absorption des lipides par l’estomac et le gros intestin. En outre, il favorise l'équilibre de la flore intestinale et réduit la sensation de lourdeur et de ventre gonflé. Faible en calories, il draine l'organisme et coupe l'envie de grignoter. 

Le fenouil : est une plante ayant des vertus antioxydantes et drainantes. Riche en fibres, il facilite la digestion et apporte un sentiment de satiété rapidement. En outre, ses propriétés carminatives (élimination des gaz), évitent les ballonnements, responsables d'un ventre gonflé. 

Le romarin : est une plante contenant des flavonoïdes, reconnus pour favoriser l’élimination (vertus diurétiques) et protéger le foie, ce qui contribue à la perte de poids. Pris sous forme de tisane, ses vertus digestives et sa teneur en fibres font "dégonfler" le ventre. 

Privilégiez bien sur les légumes comme la courgette, le poivron et le concombre. Et n'oubliez pas les fruits comme le melon, l'ananas ou la pomme. Optez pour des aliments riches en fibres qui facilitent la digestion et ne se stockent pas dans vos petits bourrelets.

Petites Vidéo d’exercices qui vont vous aider à éliminer les graisses abdominales : https://www.youtube.com/watch?v=jIJWn8x2S-s


Laisser un commentaire